Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Avion de chasse en vue!

    Avis aux fans d'avions de chasse : un Su-27 est actuellement exposé à Pontoise dans le cadre d'une retrospective aéronautique. L'exposition, un brin trop confidentielle (ils n'ont pas de chargé de communication ?) et relativement réduite, vaut pourtant le détour, rien que pour l'appareil exposé et bien accessible. Pour ceux qui se bornent à connaître les appareils européens ou américains, voici son histoire. Le programme de développement d'un nouveau type de chasseur soviétique (destiné à contrer principalement le F-15 américain) fut initié à la fin des années 1960. Le projet T-10 fut ainsi présenté en 1971, sur les bases quasiment identiques à celles de son adversaire. aussi bien en taille qu'en conception aérodynamique. Le prototype effectua son premier vol le 20 mai 1977 mais il ne correspondait pas aux attentes des militaires et deux crashs mortels en juillet 1978 vinrent ralentir considérablement les expérimentations. En 1981, une nouvelle version, le T-105-1 fut présentée et, validée, elle entra en production en 1983, pour être mise en service en 1985. En 1986 un Su-27, amélioré en modèle P-42, s'attaque à la plupart des records de sa catégorie et en deux ans il en bat 27 détenus principalement par son concurrent le F-15. Une version navalisée, Su-27T-10K, avec les ailes repliables et une crosse d'appontage, fut expérimentée en août 1987 et entra en service en 1993 sous la dénomination Su-33 sur le seul porte-avion russe, l'Admiral Kuznetsov. Ce n'était que le début des redésignations des évolutions suivantes:  Su-30 (1987), biplaces et avec une perche de ravitaillement en vol, destiné aux missions à grande distance.  Su-32/34 Fullback (1990), un bombardier biplaces à la cabine agrandie, blindée, pressurisée et offrant des commodités à bord (coin cuisine et toilette) pour les longs vols.  Su-35 (1988) monoplace de chasse, allégé de par sa structure en matériaux composites et en alliages d'aluminium,  - Su-37 Super Flanker (1996), illustre la dernière génération de la gamme, avec un réacteur à poussée vectorielle qui lui offre une manœuvrabilité accrue. Depuis mai 1989, 6 Su-27 équipent la patrouille de démonstration des Russians Knight (Chevaliers russes), ce qui leur permet lors des meetings aériens de mettre en avant la grande maniabilité de l'appareil qui est capable d'effectuer des figures risquées mais totalement inédites. Approcher cet appareil d'aussi près a confirmé ma résolution pour 2015 : effectuer un vol en avion de chasse à bord d'un Fouga Magister. Si cet ancien appareil ne ressemble pas à un avion de chasse (du moins, pas tel qu'on les apprécie), il offre certainement de bonnes sensations et doit être particulièrement maniable : après tout, c'est l'ancien avion d'entraînement de la Patrouille de France. Et le vol est justement proposé par des anciens de la Patrouille ! Promis : si je me lance dans l'aventure, je vous fais un compte-rendu. Pour plus d'informations, allez sur le site de ce de baptême de l'air en en avion de chasse et retrouvez toutes les infos.

  • Données épidémiologiques sur les tentatives de suicide

    En 2015, 78 128 patients ont été hospitalisés dans un service de médecine ou de chirurgie après une tentative de suicide ; ce chiffre a connu une diminution entre 2010 et 2013. Il semble se stabiliser depuis. Le taux d’hospitalisation pour tentative de suicide présente en outre des disparités régionales : la Guadeloupe connaît les taux les plus bas (respectivement, 3,9 pour 10 000 chez les femmes et 3,3 chez les hommes) tandis que la région Hauts-de-France a les plus forts taux d’hospitalisation pour une tentative de suicide (30,7 pour 10 000 chez les femmes et 23,7 chez les hommes). Ce geste concerne davantage les femmes avec un premier pic chez les jeunes filles entre 15 et 19 ans (en moyenne 39 pour 10 000) et un second entre 45 et 49 ans (en moyenne 27 pour 10 000). A contrario, chez les hommes, les hospitalisations pour tentative de suicide augmentent avec l’âge jusqu’à 40-44 ans (en moyenne 20 pour 10000) et baissent ensuite. Deux enquêtes, l’enquête sur la santé et les consommations lors de l’appel de pré- paration à la défense (ESCAPAD) et le volet français de l’enquête European school project on alcohol and other drugs (ESPAD), pilotées par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), permettent une analyse fine du risque suicidaire chez les 15-19 ans. Elles montrent notamment que 3 % des jeunes de 17 ans ont déclaré avoir déjà fait une tentative de suicide ayant débouché sur une hospitalisation. À cela s’ajoute le fait qu’un jeune sur dix a déclaré avoir pensé au moins une fois au suicide au cours des douze derniers mois. Les tentatives de suicide sont deux fois plus fréquentes chez les filles, de même que les pensées suicidaires. L’âge moyen à la première tentative est de 13,6 ans pour les filles comme pour les garçons. Les jeunes des Hauts-de-France déclarent plus souvent des tentatives de suicide et des pensées suicidaires. À l’inverse, l’Île-de-France et la Corse comptent le plus faible taux d’adolescents ayant fait une tentative de suicide ou ayant des pensées suicidaires.