Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Données épidémiologiques sur les tentatives de suicide

En 2015, 78 128 patients ont été hospitalisés dans un service de médecine ou de chirurgie après une tentative de suicide ; ce chiffre a connu une diminution entre 2010 et 2013. Il semble se stabiliser depuis. Le taux d’hospitalisation pour tentative de suicide présente en outre des disparités régionales : la Guadeloupe connaît les taux les plus bas (respectivement, 3,9 pour 10 000 chez les femmes et 3,3 chez les hommes) tandis que la région Hauts-de-France a les plus forts taux d’hospitalisation pour une tentative de suicide (30,7 pour 10 000 chez les femmes et 23,7 chez les hommes). Ce geste concerne davantage les femmes avec un premier pic chez les jeunes filles entre 15 et 19 ans (en moyenne 39 pour 10 000) et un second entre 45 et 49 ans (en moyenne 27 pour 10 000). A contrario, chez les hommes, les hospitalisations pour tentative de suicide augmentent avec l’âge jusqu’à 40-44 ans (en moyenne 20 pour 10000) et baissent ensuite. Deux enquêtes, l’enquête sur la santé et les consommations lors de l’appel de pré- paration à la défense (ESCAPAD) et le volet français de l’enquête European school project on alcohol and other drugs (ESPAD), pilotées par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), permettent une analyse fine du risque suicidaire chez les 15-19 ans. Elles montrent notamment que 3 % des jeunes de 17 ans ont déclaré avoir déjà fait une tentative de suicide ayant débouché sur une hospitalisation. À cela s’ajoute le fait qu’un jeune sur dix a déclaré avoir pensé au moins une fois au suicide au cours des douze derniers mois. Les tentatives de suicide sont deux fois plus fréquentes chez les filles, de même que les pensées suicidaires. L’âge moyen à la première tentative est de 13,6 ans pour les filles comme pour les garçons. Les jeunes des Hauts-de-France déclarent plus souvent des tentatives de suicide et des pensées suicidaires. À l’inverse, l’Île-de-France et la Corse comptent le plus faible taux d’adolescents ayant fait une tentative de suicide ou ayant des pensées suicidaires.

Les commentaires sont fermés.